Esclaves et maîtres - Les Mamelouks des Beys de Tunis du XVIIe siècle aux années 1880.pdf

Esclaves et maîtres - Les Mamelouks des Beys de Tunis du XVIIe siècle aux années 1880 PDF

Mhamed Oualdi

Des esclaves convertis à lislam devenant maîtres de musulmans : cest à travers ce paradoxe que furent pendant longtemps perçus les mamelouks appelés à exercer de hautes charges administratives et militaires dans le monde arabe, de leur émergence dans lentourage des califes omeyyades puis abbassides au VIIe siècle jusquà leur disparition plus dun millénaire plus tard dans la seconde moitié du XIXe siècle. Le livre de Mhamed Oualdi présente ce corps mamelouk, vu dans son hétérogénéité sociale - tout à la fois vizirs et gardes, généraux et pages -, au sein de lEmpire ottoman, dans la province de Tunis, aux côtés des beys gouvernant cette province, de la première dynastie des beys au début des années 1630 à létablissement du Protectorat français sur la Tunisie au début des années 1880. Nourri de chroniques, de correspondances et de registres administratifs en langues arabe, française et anglaise, cet ouvrage va à lencontre de certaines études qui ont présenté les mamelouks comme de simples esclaves étrangers servant des pouvoirs musulmans en manque de légitimité et qui préféraient sappuyer sur ces recrues plus que sur leurs sujets autochtones. Les mamelouks ne coupaient pas les beys de Tunis de leurs sujets. Détachés de leurs foyers, mariés à des descendantes des beys et parfois liés aux intérêts de notables du pays, les dignitaires mamelouks permettaient à la fois de distinguer et dassocier leurs maîtres aux différents groupes sociaux de la province quils étaient amenés à gouverner. Mais cet usage dynastique des mamelouks par les beys de Tunis prit fin avec linterdiction de la traite des esclaves et la promotion de serviteurs tunisiens aux plus hautes fonctions administratives dans la seconde moitié du XIXe siècle.

Esclaves et maîtres: Les Mamelouks des Beys de Tunis du ...

2.17 MB Taille du fichier
9782859446680 ISBN
Esclaves et maîtres - Les Mamelouks des Beys de Tunis du XVIIe siècle aux années 1880.pdf

Technik

PC et Mac

Lisez l'eBook immédiatement après l'avoir téléchargé via "Lire maintenant" dans votre navigateur ou avec le logiciel de lecture gratuit Adobe Digital Editions.

iOS & Android

Pour tablettes et smartphones: notre application de lecture tolino gratuite

eBook Reader

Téléchargez l'eBook directement sur le lecteur dans la boutique www.la-confrerie.fr ou transférez-le avec le logiciel gratuit Sony READER FOR PC / Mac ou Adobe Digital Editions.

Reader

Après la synchronisation automatique, ouvrez le livre électronique sur le lecteur ou transférez-le manuellement sur votre appareil tolino à l'aide du logiciel gratuit Adobe Digital Editions.

Notes actuelles

avatar
Sofya Voigtuh

Quatre conférences de M’hamed Oualdi, maître de ... En 2011, il a publié Esclaves et maîtres. Les mamelouks au service des beys de Tunis du XVIIe siècle aux années 1880 (Publications de la Sorbonne). Son projet en cours porte sur les ego-documents et récits de soi parmi les esclaves au XIXe siècle au Maghreb. « Mémoire et études de l'esclavage dans la Tunisie post-révolutionnaire »

avatar
Mattio Müllers

3 On this point see M'hamed Oualdi, Esclaves et maîtres. Les mamelouks des beys de Tunis du XVIIIe siècle aux années 1880 (Paris: Publications de la ... 45 Sadok Boubaker, La Régence de Tunis au XVIIe siècle: ses relations commerciales ...

avatar
Noels Schulzen

Request PDF | Esclaves et maîtres. Les mamelouks des beys de Tunis du XVIIe siècle aux années 1880 by M'hamed Oualdi | L'histoire des captifs chrétiens en ...

avatar
Jason Leghmann

Serviteurs et maîtres, Histoire & Société neuf ou occasion ...

avatar
Jessica Kolhmann

Oualdi M’hamed, Esclaves et maîtres. Les Mamelouks des ... Pour citer cet article Référence électronique. Isabelle Grangaud, « Oualdi M’hamed, Esclaves et maîtres. Les Mamelouks des beys de Tunis du xvii e siècle aux années 1880, Paris, Publications de la Sorbonne, Bibliothèque historique des pays d’Islam, 2011, 499 p. », Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée [En ligne], 134 | décembre 2013, mis en ligne le 10 janvier 2013